Prothèses ou implants mammaires

La chirurgie d’augmentation du volume de la poitrine par la mise d’implants mammaires consiste à redonner du volume aux seins jugés trop petits ou peu développés. Le manque de volume des seins peut exister dès la puberté ou apparaître plus tard au cours de la vie après une grossesse avec allaitement ou après une perte de poids importante.

La chirurgie d’augmentation mammaire peut intervenir pour corriger des seins asymétriques.

Seins prothèses

Pour l’augmentation des seins, les implants mammaires restent la seule solution pour corriger un défaut du volume de la poitrine. En effet les seins ne contiennent aucun tissu musculaire, c’est pour cela que les exercices physiques et sportives ainsi que les crèmes n’ont aucun effet sur le volume et sur la tenue de la poitrine.

Choix de la prothèse mammaire

Lors de la première consultation la patiente exprime la forme et le volume de la poitrine qu’elle souhaite avoir. Le chirurgien est à l’écoute de sa patiente. Cependant, le choix de la prothèse mammaire doit être fait en harmonie avec le reste de la silhouette.

En matière d’augmentation mammaire, il existe plusieurs types d’implants :

  • Les implants mammaires ronds : ces implants permettent de remplir le haut de la poitrine.
  • Les implants mammaires anatomiques ou en forme de poire : ces implants mammaires permettent d’avoir une forme très naturelle des seins.

Prothèses implants

Lors d’une consultation avant l’intervention d’augmentation mammaire, le chirurgien discute de l’implantation des prothèses (devant ou derrière le muscle). Il évoquera également l’emplacement des incisions pour la mise en place des implants mammaires.

Où placer l’implant ?

En fonction de l’importance de la glande mammaire préexistante et de l’épaisseur de la peau, le chirurgien va placer les implants mammaires soit devant le muscle, soit derrière le muscle.

La position rétro-musculaire ou rétro-pectorale signifie que la prothèse mammaire sera placé derrière le muscle. Cet emplacement est adapté aux patientes mince dont la glande mammaire préexistante est peu importante. La position rétro-glandulaire ou pré-pectorale signifie que la prothèse mammaire sera placé devant le muscle. Cet emplacement est adapté aux patiente dont le buste est déjà développé.

Implants placement

Comment placer l’implant ?

Chaque chirurgien adapte une technique qui lui est propre pour l’intervention d’augmentation mammaire par la mise en place d’implants mammaires (prothèses mammaires). L’objectif est d’obtenir les meilleurs résultats pour sa patiente. L’emplacement de l’incision sera décidé avec la patiente lors de la consultation pré-opératoire. L’insertion des implants peut se faire soit dans de la zone pigmentée de l’aréole (voie aréolaire), soit dans le sillon sous mammaire (voie sous mammaire), soit dans le creux de l’aisselle (voie axillaire).

Implants placement schéma

Après l’intervention

Les résultats d’une intervention d’augmentation mammaire par prothèses mammaires s’apprécient immédiatement dans la mesure où le volume est visible. Cependant, le résultat définitif s’apprécie à partir du troisième mois, c’est le temps nécessaire pour que les prothèses mammaires s’assouplissent.

Photographie avant-après une augmentation mammaire

Augmentation photo-1
Augmentation photo-2
Augmentation photo-3
Augmentation photo-4
Augmentation photo-5
Augmentation-photo-6
Chirugie esthétique des seins