Ptôse mammaire, seins tombants

Les seins «tombants» ou encore la ptôse mammaire sont un phénomène courant chez de nombreuses femmes. La chute des seins est due à un affaissement de la glande mammaire. Cet affaissement de la glande mammaire va entraîner une distension de la peau qui enveloppe les seins.

Ptôse mammaire

La chute des seins est donc la conséquence de troubles élastiques ou encore morphologique de la peau. En effet, l’élasticité de la peau des seins est un facteur important pour la tenue de la poitrine.

Ces troubles de la tenue des seins peuvent apparaître après un amaigrissement important ou encore après un ou plusieurs allaitements.

La chute des seins peut être également d’origine génétique. Il en est ainsi lorsque les seins tombants sont la conséquence d’une hypertrophie mammaire (volume mammaire important).

L’objectif de la chirurgie mammaire est de donner ou de redonner aux seins une harmonie, un joli galbe.

La chirurgie esthétique du lifting mammaire distingue entre une ptôse mammaire accompagnée d’une insuffisance de volume et entre une ptôse mammaire résultant d’un excès de volume mammaire.

Ptôse mammaire avec un volume mammaire insuffisant

En présence d’une ptôse mammaire avec un volume mammaire insuffisant (ptôse mammaire avec atrophie mammaire), il est possible de poser des prothèses mammaires.

En effet, la correction de la chute des seins peut s’accompagner par la mise en place d’implants mammaires afin de redonner du volume à une poitrine «déshabitée» dans sa partie supérieure. Les prothèses mammaires sont choisies avec le chirurgien lors de la première consultation, pour le volume, la forme des implants mammaires.

Ptôse mammaire avec un volume mammaire modéré

Lorsque la ptôse mammaire est modérée, la pose de prothèses mammaires suffit à redonner du volume aux seins en apportant du volume à la partie supérieure de la poitrine. Ainsi, la mise en place de prothèses mammaires suffit à elle seule pour corriger une poitrine tombante.

Ptôse mammaire plus ou moins importante

Par contre lorsque la ptôse mammaire est plus ou moins importante, la mise en place d’implants mammaires ne suffit pas à regalber la poitrine. En effet les implants mammaires ne permettent pas à eux seuls de corriger l’affaissement des seins et l’excèdent de peau.

Dans ce cas-là, la mise en place d’implants mammaires sera associée à un lifting mammaire . En effet la plastie mammaire permet d’adapter l’enveloppe cutanée et de remonter l’aréole ou de repositionner l’aréole.

La correction de ptôse mammaire peut également consister à retirer l’excédent de peau et à repositionner la plaque aréolaire sans la pose de prothèses mammaire. On parle alors de lifting mammaire ou de plastie mammaire pour correction de ptôse.

Ptôse mammaire avec un volume mammaire important

Enfin lorsque la ptôse mammaire est la conséquence d’une hypertrophie mammaire (volume important de la poitrine), le principe de l’intervention est le même que celui de la chirurgie de réduction mammaire.

L’intervention de lifting mammaire et les cicatrices

L’intervention de lifting mammaire regroupe différents gestes opératoires en fonction de l’importance de la chute des seins.

Ces différents remodelages de la poitrine impliquent des cicatrices différentes :

  • Lorsque la ptôse mammaire est modérée, la mise en place de prothèses mammaires peut suffire à remonter la poitrine. L’emplacement de la cicatrice sera décidée avec vous lors de la première consultation.
  • Lorsque la chute des seins est plus ou moins importante et lorsque le volume mammaire est insuffisant, le lifting mammaire peut consister à mettre en place des implants mammaires tout en réajustant l’enveloppe cutanée. Il est nécessaire dans ce cas-là, pour obtenir un joli galbe des seins de retirer l’excès de peau afin de remonter la poitrine. Il est, en effet, important de réduire le déroulé du sein (effet sein tombant). La cicatrice sera verticale ou en «T» inversé.

Après l’intervention

Ptôse mammaire-photo

Les résultats peuvent commencer à s’apprécier dés le lendemain de l’intervention de lifting mammaire. En effet, la poitrine retrouve son galbe harmonieux et naturel. Cependant, les résultats définitifs peuvent être jugés à partir de la première année, c’est le temps nécessaire pour une parfaite cicatrisation.

Le lifting mammaire ou la correction des seins tombants est une intervention bénéfique pour l’ensemble des femmes souffrantes de mal être dû à une poitrine inesthétique ou du moins ressentie comme telle.

Photo avant-après un lifting mammaire sans prothèses

Intervention du chirurgien plasticien Philippe Letertre, Clinique Mozart à Nice

Ptôse photo-1

Prise en charge par la Sécurité Sociale et par les mutuelles

La correction des seins tubéreux est prise en charge par la Sécurité sociale et les dépassements d’honoraires peuvent être pris en charge par les mutuelles, selon les contrats.

Reconstruction mammaire post cancer
Syndrome de Poland, chirurgie des seins